Nul n’échappe au temps qui passe

A partir de 45 ans, votre vision prend une nouvelle dimension. En effet, tout comme le reste de notre corps, nos yeux vieillissent et sont plus souvent sujets à différents troubles. En tant qu’opticiens conseil, nous vous invitons à découvrir toutes les solutions pour garder des yeux en pleine forme… après 40 ans.

Le premier rendez-vous avec la presbytie a souvent lieu à un retour de vacances, lorsque la lumière est moins intense, les objets les plus familiers moins bien éclairés. Jusqu’alors, la mise au point des yeux était naturelle. Subitement, elle exige un effort.

Que s’est-il passé ? Un phénomène 100% naturel qui se manifeste aux alentours de 45 ans : le vieillissement du cristallin qui perd de sa souplesse, se bombe de façon insuffisante et de ce fait, accommode difficilement : l’image vue de près se forme en arrière de la rétine. Il en résulte une difficulté croissante à voir de près.

  • Le grand responsable : Le cristallin

Le cristallin est l’un des éléments du corps humain les plus étonnants. Il permet de voir à toutes les distances car il est capable de modifier rapidement sa courbure. Il est parfaitement fonctionnel dès la naissance mais le temps passant, il s’épaissit en accumulant des cellules, tout comme un tronc d’arbre croît par couches successives. Il perd alors de sa souplesse et la distance minimum à laquelle les yeux voyaient net augmente.

Les signes révélateurs de la presbytie :
  • Vous tendez les bras pour lire le journal
  • Vous ressentez des difficultés à lire les petits caractères
  • Votre vision de près est floue
  • Vous vous approchez de la lumière pour mieux lire.

 

La solution simplicité : Les verres simples de lecture

Ils ne corrigent que la vision de près, à environ 40 cm. Pour voir de loin, vous devez en permanence ôter vos lunettes ou regarder par-dessus, ce qui, en plus, dénonce l’âge du porteur…

La solution intermédiaire : Les verres mi-distance.

Leur conception permet de voir nettement l’ensemble du poste de travail ou plus généralement ce qui se trouve dans l’environnement immédiat. Il est possible de lire le journal tout en voyant nettement les personnes qui vous entourent.

La solution la plus complète : Les verres progressifs

Si vous portez déjà des lunettes, myope, hypermétrope ou astigmate, la solution optimale pour corriger votre presbytie est le verre progressif. Il vous assure une vision nette et précise à toutes les distances.

Les lentilles de contact pour presbytes : un astucieux complément des lunettes

A chaque moment son mode de correction optique. Une soirée ? Une compétition sportive ? Passez aux lentilles. Les lentilles de contact pour presbytes sont un complément astucieux des lunettes. Invisibles, elles vous suivent dans tous vos mouvements. Pour une occasion ou pour la vie, les lentilles pour presbytes, c’est la liberté : demandez-nous conseil.


Lorsque la presbytie apparaît, certaines activités de la vie quotidienne présentent des difficultés ignorées jusqu’alors (augmentation de la distance de lecture, difficultés à lire une carte routière…) Profitez de ce moment pour faire un bilan complet de votre vue et ainsi prévenir de certaines pathologies.

Pathologies de l’œil :
  • Cataracte : Opacification du cristallin entraînant une baisse progressive de la vue, voire une cécité si aucun traitement n’est administré. Attention au diabète et au tabac.
  • Glaucome : L’augmentation de la pression du globe oculaire est l’une des principales caractéristiques du glaucome. Cette pathologie provoque des ravages, car elle ne s’accompagne d’aucune douleur, ni d’aucun trouble de la vue dans un premier temps. La prévention reste le mot d’ordre dans le combat contre cette pathologie.
  • DMLA : Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age qui peut apparaître autour de la cinquantaine. La macula située au centre de la rétine permet l’affichage des détails précis dans la vision centrale. Sa dégénérescence provoque une baisse rapide de la vision, et dans un second temps, une tache noire permanente apparaît. La DMLA est la première cause de cécité chez les plus de 50 ans.